Changer de vie à Troyes ? C’est possible

66 lecteurs | par Le bureau - Aube Durable

Et si Troyes devenait une de ces villes que choisissent les habitants des grandes métropoles pour changer de vie ? C’est la thèse, l’espoir que porte cette tribune que nous vous proposons.

Le confinement a mis au jour des préférences pour les candidats au changement : ils veulent maintenant à 93 % des villes où la qualité de vie est une priorité municipale : pour ceci ils posent en avant la volonté de lutte contre la pollution de l’air ainsi que les politiques pour favoriser le tri sélectif et ainsi réduire les déchets [1]

Le télétravail est devenu pour certains une bonne solution à cette soif d’une bonne qualité de vie : il faudrait donc prévoir très largement des logements adaptés avec par exemple au moins 2 bureaux pour permettre à chacun de travailler dans des conditions convenables.

La lutte contre la pollution passe bien évidement par une régulation du trafic automobile et une priorisation des déplacements « doux ». Bien sûr l’Aube ne doit plus être candidate à une seule industrie polluante.

La politique des déchets doit être ambitieuse tant sur la collecte que sur le traitement. Pour réduire drastiquement l’outil le plus efficace de nos jours reste la tarification incitative. N’attendons pas que tous les candidats au changement de vie soient partis ailleurs pour entreprendre cette politique.

Notes

[1Source : France inter : Olivier Colcombet, Président des réseaux immobiliers OptimHome et CapiFrance le 25 juin 2020).