Le vélo au coeur de la campagne à Troyes ? (Est-Eclair du 15 février 2020)

56 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Revue de PresseÉditorial

Avec une part de 3% des déplacements, le vélo dans l’agglomération troyenne reste quasi-inexistant, contrairement à bien d’autres villes en France.

2020-02-15-velo-municipales.pdf

Notre position

Notre association a fait de cette question des mobilités l’un des piliers de la charte que nous proposons aux candidats et que nous avons décliné lors de notre dernière conférence-débat. Trois mesures concernent spécifiquement le vélo :

- Lors de l’aménagement de voiries, prioriser les aménagements dédiés aux mobilités douces et actives.
- Remplacer dans chaque rue une place de stationnement voiture par du stationnement vélo.
- Installer des cédez-le-passage cyclistes aux feux tricolores.

La complexité variable de ces mesures permet aux différents candidats de pouvoir s’engager sur celles qui leur semblent les plus réalistes, en fonction des caractéristiques de leurs communes. Ainsi, dans une commune rurale de l’agglo où la circulation est déjà apaisée, la priorité aux aménagements cyclables ne sera pas forcément nécessaire à mettre en oeuvre.
L’important dans ces propositions (et finalement l’esprit de cette charte) est de permettre à chacun de faire un pas, un premier pas, plus ou moins grand, dans ce qui nous semble être la bonne direction.