L’étalement urbain contesté à Buchères (Est-Eclair du 11 décembre 2019)

43 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Dans un département fortement touché par l’artificialisation des sols, cette mobilisation des habitants montre la nécessité d’agir sur ce sujet et de renverser une logique d’urbanisation qui conduit, à l’heure actuelle, à voir disparaître des dizaines d’hectares de terres agricoles chaque année.

2019-12-11-etalement-buchere.pdf

Notre position

La prise de conscience des effets délétères de l’étalement urbain commence à se faire sentir. Notre association alerte depuis plusieurs années sur ce phénomène, notamment à travers l’avis défavorable que nous avons proposé au futur SCOT [1].

L’étalement urbain à Buchères en une image

Car l’objectif, à notre sens, est bel et bien d’arriver à une "artificialisation zéro" des sols. Cet objectif passe par une reconquête des friches, des logements vacants, mais aussi par de nouvelles règles d’urbanisation qui permettent des construction moins dévoreuses d’espaces naturels.
Il en va de la protection des terres agricoles et de la préservation de notre biodiversité.

Notes

[1Schéma de Cohérence et d’Organisation du Territoire