Recours contre l’extension du Leclerc de Saint-Parres aux Tertres (Est-Eclair du 24 septembre 2019)

29 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Les adversaires de l’artificialisation des sols et de l’urbanisation sauvage ne désarment pas.

2019-09-24-leclerc.pdf

Notre commentaire  : Il y a désormais un quasi-consensus sur la nécessité de stopper l’artificialisation des sols, de préserver les terres agricoles et de sauvegarder la biodiversité dans le contexte actuel du dérèglement climatique. A cela s’ajoute la situation économique et commerciale locale, caractérisée par une offre commerciale périphérique excessive  ; situation qui a poussé les élus de la Métropole à voter un moratoire ce type d’extension.
Ces éléments donnent, à nos yeux, toute légitimité au recours engagé par l’association des riverains. Il est en effet indispensable que les engagements pris ici ou là, que les discours prononcés par les uns et les autres, se traduisent désormais dans des actes concrets. A cet égard, l’action menée à Saint-Parres aux Tertres peut permettre aux futurs élus de reprendre la main sur un dossier et d’engager la commune vers un urbanisme respectueux de l’environnement.