Les Sentinelles de la Nature n’attendent que vous dans l’Aube

61 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Devant un public concerné, Frédéric Pérard, président de CANE [1] a présenté ce vendredi 7 juin à Troyes, le dispositif des Sentinelles de la Nature, opérationnel dans l’Aube.

Le projet

Le projet des Sentinelles de la Nature est un projet porté France Nature Environnement (FNE). Il vise à rendre chacun, acteur de la protection de l’environnement au plus près du terrain.

Il s’agit, comme l’a parfaitement expliqué le représentant régional de FNE, d’une application sous forme cartographique permettant à chacun, après s’être identifié, de signaler une atteinte à l’environnement près de chez lui et même, des initiatives favorables à la nature.

A la suite de ce signalement [2], un membre du réseau FNE traitera l’alerte, au besoin contactera la "Sentinelle" pour des compléments d’information et y donnera les suites nécessaires. L’atteinte à l’environnement sera ensuite mise en ligne et permettra à chacun de suivre l’évolution du dossier.

Que peut-on signaler ?

L’exemple d’un signalement d’une décharge sauvage

Toutes les atteintes à l’environnement peuvent être signalées. Les bénévoles de FNE se chargeront ensuite d’évaluer la pertinence de l’alerte. Parmi ces atteintes, on retrouvera : les décharges sauvages, les arrachages de haies, les pollutions des rivières, la pollution lumineuse, les déboisements, les projets inutiles...

Mais les "Sentinelles" peuvent aussi signaler les initiatives favorables comme le travail d’une association, l’exemplarité d’une commune en matière de protection des eaux ou de réduction des déchets...

Les "Sentinelles de la Nature" n’attendent désormais que vous pour agir, alerter et protéger notre environnement.

Voir en ligne : Le site des Sentinelles de la Nature

Notes

[1Champagne Ardenne Nature Environnement

[2Le lanceur d’alerte est garanti de son anonymat