Incinérateur : Des attaques sur tous les fronts (Est-Eclair, le 25 février 2019)

118 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Publié le 25 février dernier, cet article revient sur les deux recours déposés contre le projet d’incinérateur de La Chapelle Saint Luc.

2019-02-25-l_est_eclair_.pdf

Notre analyse

L’article rend parfaitement compte des contenus des deux recours déposés. L’optimisme affiché par notre avocat, Maître Faro, est évidemment le notre. Le dossier déposé est en effet extrêmement solide, étayé par des jurisprudences claires et précises. Par ailleurs, il est certain que le contexte actuel (réglementaire, législatif, politique…) est radicalement différent de celui qui, il y a 10 ans, a vu germer ce projet. La préoccupation autour des déchets et de la préservation des ressources est devenue un enjeu central. Les retours d’expérience sur les politiques de réduction des déchets prouvent de manière indiscutable que toutes les solutions n’ont pas été étudiées telles qu’elles auraient dû l’être.
Nous sommes donc persuadés que la raison, le bon sens, l’intérêt des générations futures et surtout la réalité de ce qu’est la législation, seront suffisants pour convaincre le tribunal qu’un tel projet dans sa capacité et sans une approche raisonnable des programmes de réduction, n’a plus sa place.
Par ailleurs, nous continuons à réclamer la suspension des travaux afin d’éviter des dépenses qui pourraient s’avérer inutiles.