Une ZAD contre l’incinérateur ?

110 lecteurs | par Le bureau - Aube Durable

Publié ce mercredi 28 mars dans l’Est-Eclair, cet article revient sur l’implantation possible d’une ZAD face au projet d’incinérateur.

Notre opinion

Comment le mentionne l’article, l’implantation d’une ZAD ne fait pas partie des orientations choisies par notre association. Malgré les difficultés que nous avons eu pour faire entendre notre voix, nous constatons que les élus s’interrogent de plus en plus fortement sur le bien-fondé de ce projet.
Nous continuons à privilégier les voix du dialogue et de la concertation pour parvenir à convaincre les responsables locaux que les intérêts de notre agglomération et de notre département passent d’autres solutions qu’une technologie décriée et dépassée.

Néanmoins, cette perspective de l’installation d’une ZAD ne peut surprendre personne. Elle est le résultat de l’absence de dialogue que nous déplorons depuis de longues années et de l’opacité qui entoure certains éléments du projet. A cet égard, la réunion publique organisée ce lundi 26 mars a montré que sur plusieurs aspects essentiels (nature des déchets brûlés, impact de l’incinérateur sur l’immobilier, respect de la priorité à donner à la prévention et au tri...) les porteurs du projet, ou bien refusaient de répondre, ou bien n’apportaient que des réponses partielles.

Encore une fois, nous appelons les élus à prendre conscience de la caducité de ce projet qui, pensé il y a près de 10 ans, ne répond plus aux enjeux des 20 ou 30 prochaines années.