Enquête publique sur l’incinérateur : 14 heures de démocratie pour 40 ans de pollution

1 | 206 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

L’Enquête Publique autour du projet d’incinérateur aura bien lieu du 4 décembre 2017 au 13 janvier 2018. Mais il s’agira d’une enquête réduite à son minima démocratique : 14 heures de démocratie pour un projet de 40 ans et de 78 millions d’euros.

Décidément la démocratie auboise est toujours aussi malmenée.
En effet un projet départemental se voit attribué une enquête d’utilité publique sur quelques communes de l’agglomération Troyenne (5 communes sur plus de 400 du département).
2 h ou 3h de permanence sur les horaires de travail de la population, pendant les fêtes de fin d’année vont-elles permettre de donner un avis éclairé ?

Nous avions demandé aux autorités la possibilité d’un débat contradictoire afin que ceux qui se sentaient concernés puissent se faire une idée plus ajustée du sujet. Nous n’avons pas eu de réponse.
Tout se fait a minima de démocratie et surtout dans une transparence douteuse alors qu’on nous rabâche à longueur de temps que le citoyen est au centre des décisions. Nous ne devons pas être les citoyens concernés.

Notre association participera évidemment à cette enquête et soulignera comme elle le fait depuis plusieurs années le manque de démocratie et de concertation qui a entouré ce projet. Nous réclamerons, au cours de cette enquête la suspension du projet conformément aux demandes répétées par l’UE, l’ADEME et des associations comme FNE.